SoundIndex 1.0

Retour au sommaire

3. PREPARATION DES DONNEES ECRITES ET SONORES

3.1. Le fichier Texte

3.1.1. Le fichier texte existe déjà
Votre texte est déjà saisi à l'aide : Cette opération s'effectue de la façon suivante : Ouvrez votre fichier Texte.
Dans le menu Fichier, choisissez l'option Enregistrer sous. Une boîte de dialogue s'ouvre.
Dans la case Format d'enregistrement choisissez Texte seul.
Dans la case Enregistrer le document sous indiquer le nom que vous souhaitez donner à ce fichier.
=> Il est recommandé de garder le même nom de fichier mais en y ajoutant l'extension .TXT.
Exemple (fichier saisi sous Word) :
Un fichier nommé Hayu1.DOC pourra être renommé, en format texte, Hayu1.TXT. Outre la différence d'icône, la mention .TXT vous permettra de voir au premier coup d'il que vous affaire à un fichier au format texte.
Fichier enregistré au format "Normal": Fichier enregistré au format "Texte" :
Hayu1.doc Hayu1.txt
Validez votre choix par Enregistrer
=> L'enregistrement au format "Texte" entraînera la perte de toutes les données de présentation (police, corps, etc.) et de mise en page (tableaux, feuille de style, etc.), ainsi que des images. Vous pourrez réintroduire les polices et les tailles de caractères sous SOUNDINDEX. (voir § 8.3.5. Menu Fonts et 8.3.6. Menu Size).
3.1.2. Le fichier n'existe pas encore
Il est recommandé, dans ce cas, de saisir le texte à l'aide d'un logiciel d'édition de texte tels TeachText ou Simple Text (en principe installés sur tout Macintosh) ou encore Tex-Edit, Text-Edit Plus, etc.
=> Les possibilités de mise en page sont très limitées, puisque ces logiciels ne connaissent pas la feuille de style, le mode tableau, etc.
En revanche l'utilisation de polices, qu'il s'agisse de polices standard telles que Times, Helvetica ..., ou de polices spécialement créées pour la transcription d'une langue (NewLacito, Stedt, Nouméa, ...),  de corps (12pts, 14 pts) ou de styles (gras, italique, souligne, ...) différents reste possible.
3.1.3. Segmentation en unités d'analyse
Le texte contenu dans votre fichier Texte doit être découpé en unités d'analyse, c'est-à-dire en blocs de texte qui seront reliés un par un à une plage sonore.
En règle générale les textes de littérature orale sont déjà segmentés en phrases relativement courtes (une ou deux lignes) séparées par une marque de fin de paragraphe (¶). Un texte segmenté de cette façon pourra être utilisé tel quel.
Si au contraire il s'agit d'un texte saisi "au kilomètre" dont chaque paragraphe comporte de nombreuses lignes, il conviendra de le segmenter en blocs plus courts en insérant un séparateur [Separator] à la fin de chaque unité d'analyse.
=> Ce séparateur pourra être n'importe quel caractère à condition qu'il n'ait pas été utilisé par ailleurs dans le texte à une fin autre que séparer des phrases. C'est pourquoi la marque de fin de paragraphe (¶) est tout indiquée pour servir de séparateur. Toutefois, le cas échéant, on pourra opter pour §, ou encore &.
Voir aussi
4.3. Identification du séparateur et 8.3.2. Separator.

3.2. Le fichier Son

Pour pouvoir être utilisées par SOUNDINDEX (CD-audio, disque dur, ...), les données enregistrées sur un support analogique (K7, bande magnéto, bande sonore de caméscope, ...) devront être numérisées (voir notice Archivage). Le fichier Son ainsi obtenu devra ensuite être enregistré au format AIFF, WAV ou CD-Audio) et stocké sur un support physique de type CD-Audio, CD-Rom, disque dur, etc.


© Michel JACOBSON

e.mail: michel.jacobson@gmail.com